Les tubes de l’été : spécial yaourt.

Amandine 13 août 2012 11

Aline a eu la très bonne idée de vous proposer une série sur les tubes de l’été, tubes oubliés. Au final, quand on se penche un peu, on se rend compte que toutes ces chansons ont la même particularité : elles sont simples (très simples), entraînantes, avec des refrains calibrés pour des enfants de 4 ans. Petit florilège des meilleures productions de ces années.

Les chansons à texte, avec des refrains sans aucun sens.

Au final, pour faire un tube, il faut que tout le monde puisse reprendre en chœur le refrain. C’est exactement ce que se sont dit ces gens en décidant d’écrire des chansons aux paroles toutes pétées mais avec des refrains à base de « lalala », « doubidou » et autres joyeusetés, parfaits pour les fins de soirée sous alcool fort.

Kim Kay – li la li

La Belgique nous offre ce qu’il y a de meilleur musicalement en cette année 1998. Kim Kay nous dévoile son quotidien chatoyant et plein d’aventures, le tout rythmé par un refrain des plus simples « lilalilalilalilalilala lilalilalilalilalilala lilalilalilala ». Au fond, pas compliqué de faire un tube.

Nomads –Yakalelo

1998 toujours et ses accents de World Music. Ce duo souhaitait proposer aux chastes oreilles françaises une musique aux sonorités arabisantes : Yakalelo était né, interprété par un chanteur algérien. Ils ont eux-mêmes confessé que « yakalelo » ne voulait strictement rien dire et pouvait être considéré comme une nouvelle version de « tralalala ». On appréciera les parties rapées de la chanson par le sosie d’Eminem ainsi que la choré pensée par Mia Frye.

Pin-occhio – Tu tatuta tuta

L’Italie à son meilleur avec ce groupe de dance qui s’adresse à notre subconscient sûrement pour avoir choisi d’intituler leur chanson « tu tatuta tutata ». Peu de choses à dire sur ce groupe qui fera deux tubes et disparaîtra de la face dumonde en quelques mois. On peut tout de même noter que Nathalie Vincent les accompagnera sur scène de son déhanché mythique.

(Découvrez son talent et un vrai look 90s ici)

Felicidad – dam dam deo

J’espère que vous apprécierez du plus profond de votre âme ce « live » de Felicidad à « La Fureur », émission culte s’il en est.

GO Culture – darladirladada

BIP BIP! OUAAAAAAIS! GO Culture reprend cette chanson originale grecque (elle aussi chantée par Dalida la grande) en ajoutant des référence au film Les Bronzés. Ca ne pouvait que fonctionner.

La Famille – papadoo

Pourquoi ? Comment ? On ne sait pas et on ne saura sûrement jamais. Mais pourtant, on apprécie, on chante, on rit et on a très envie de faire un barbeuc’ avec ses amis.

Bratisla Boys – Stach Stach

Les papes de la chanson qui ne veut rien dire et du grand n’importe quoi. Faire un tube avec deux potes en étant saoûls est donc complètement possible.

Las Ketchup – Asereje

Ces 3 sœurs ibériques ont voulu vous faire revoir vos bases d’espagnol en vous proposant ce tube de l’été aux accents de sangria. Des paroles simples et un refrain qui ne veut rien dire mais qui est en fait une version yaourt de Rapper’s delight de Sugarhill Gang.

Et plus récemment, il y a « Tacata » de Tacabro qui te permet de peaufiner ton espagnol tout en hurlant TACATA dans les oreilles de ta pote sur le fancefloor.

Les textes qu’on chante en yaourt parce qu’on ne pipe rien.

Avant, on était bien content on ne faisait du yaourt que sur des textes en anglais. Et pis est arrivé la World Music et son lot de refrains en patois régional. Le yaourt prenait une autre dimension et dépassait les frontières, on portait des foulards dans les cheveux et on se faisait des dreads sur la plage autour du feu.

Ofasia – Saté san

C’est le moment de voyager aux confins de l’Orient avec Ofasia (comme son nom l’indique). Le clip est fr ytèd bonne facture avec des incrustations dignes des plus grands et des effets spéciaux qui feraient rougir James Cameron. C’est chantant, c’est entraînant, ca fout le smile et il paraitrait même que les paroles sont en Hindi et en Japonais.

Coumba Gawlo – Pata pata

Cette chanson est une reprise d’un des plus grands tubes de Miriam Makeba, une chanteuse sud-africaine très connue. Coumba Gawlo est, elle, d’origine sénégalaise et est très connue dans son pays d’origine. Elle se fera connaître en France grâce à cette reprise de Pata Pata et entamera ensuite une carrière internatioanel. Elle est engagée pour lutter contre la pauvreté dans le monde et plus particulièrement dans son pays d’origine.

Wes – Alane

LE tube de l’été par excellence, dont le clip a été tourné au milieu de nulle part entre 3 antennes satellites et Mia Frye qui, comme à son habitude, donne tout, tout ce qu’elle a.

Carapicho – tic tic tac

Que dire d’un groupe découvert par Patrick Bruel sur le tournage du film “Le Jaguar”. Carrapicho est donc dans la droite lignée de Kaoma et sa lambada, pour propager à nos douces oreilles les sonorités amazoniennes et brésiliennes. En plus d’un refrain simple comme chou à retenir, la chorégraphie est aussi simple à retenir que La Macarena.

Lorna – Papi Chulo

J’ai personnellement choisi cette chanson car je n’ai jamais vraiment réussi à la chanter, j’ai toujours fait un yaourt de l’espace en soirée (et aussi parce que je suis obsédée par le clip). Comme beaucoup d’entre vous (je le sais, n’essayez pas de mentir), je ne fais que le « huuuuuum » de chaque couplet et je gueule « oooo » à la fin de chaque phrase.

11 Comments »

  1. L'Heure d'été 14 août 2012 at 9 h 40 min - Reply

    Hahaha, très drôle !
    Je me souviens bien de Las Ketchup, avec leur célèbre « Asereje »… J’avais bien ri devant ! Merci pour le joli souvenir.
    Nathalie

  2. Olivia 14 août 2012 at 10 h 06 min - Reply

    Merci pour le fou rire et pour le coup de jeune. J’ai l’impression d’avoir à nouveau 18 ans ^^

  3. coccynelleuh 14 août 2012 at 10 h 09 min - Reply

    ça fait du bien de ré-écouter les musiques de nos étés passé.
    c’est vrai qu’avec du recule ça ne veut rien dire, on en faisait du beau yaourt xD

  4. Mlle Toutouille 14 août 2012 at 11 h 19 min - Reply

    MMMMMh que de grands tubes :D

  5. Nolita 14 août 2012 at 12 h 32 min - Reply

    Mouahahaha c’est totalement ça! et +1 pour Lorna !

  6. La Ptite Bulle d'Elo 14 août 2012 at 14 h 09 min - Reply

    Super billet! Et oui, en été, on se prend pas la tête, on chante sur n’importe quoi, on danse sur n’importe quoi, les « makerteux » l’ont bien compris :) du coup, je vais réécouter certaines des musiques que tu as mises ^^ bonne journée!

  7. Micro 14 août 2012 at 15 h 48 min - Reply

    Haha, je suis arrivée ici via ta une sur Hellocoton et je ne regrette pas le voyage ! J’ai beaucoup rigolé et je suis en pleine nostalgie à faire les chorées devant mon PC ^^

    • Amandine 15 août 2012 at 15 h 59 min - Reply

      C’est fou comme les paroles/chorés reviennent vite!

  8. Flore 14 août 2012 at 23 h 39 min - Reply

    C’est dingue comme ça fait démodé maintenant pour la plupart…Ça ne nous rajeunit pas du tout ça !!!! Mais tu as oublié une super culte : la macarena !
    Merci en tout cas pour les souvenirs ^^ Je me vois déjà écouter nostalgie plus tard en écoutant ces daubes…………………………

    • Amandine 15 août 2012 at 15 h 59 min - Reply

      Yep j’ai fait exprès de ne pas mettre la Macarena parce qu’on pense toujours à celle-ci mais on oublie toutes les autres!

      Je me suis souvent dit que je me sentirai vraiment vieille le jour où j’écouterai ce genre de choses sur Nostalgie. Pour l’instant, ça va, je suis encore jeune!

  9. Bloody Lucy 18 août 2012 at 0 h 02 min - Reply

    Kim Kay, je me souviens d’elle, avec son illustre « si j’pourrais », fantastique…

Leave A Response »