Les bons conseils de La Palice pour rater son couple

Marion 24 août 2012 2
Les bons conseils de La Palice pour rater son couple

En ces temps ensoleillés, nous avons vu fleurir, s’épanouir et se répandre gaiement dans les magazines de merveilleux conseils pour ferrer l’amour, le vrai, garder son homme au moins jusqu’à l’hiver, ou bien et c’était bien là le plus important : le satisfaire sexuellement en cimentant son couple.

Quelle idée ! Alors que vous avez ferré Eduardo dans les vagues, que vous avez fait l’amour dans le sable et en êtes sortie avec une jolie mycose, pourquoi vouloir le garder si longtemps ? Eduardo n’est-il pas mieux libre comme l’air, dans les vagues, pouvant aller de mycoses en mycoses ? Et vous, n’êtes-vous pas mieux sans lui pour soigner votre vilaine mycose ? Pourquoi faut-il forcément être en couple pour être heureuse ? Quelle est cette injonction encore ? Alors, comme on est super sympas chez Poils&Capitons, on a pensé à vous : comment faire en sorte que votre couple se brise vite, très vite.

Refilez lui votre mycose ! D’abord ne lui dites rien, puis s’il le découvre, niez. Continuez de baiser sans protection – sinon ceinture ! – et la mycose qui ira de l’un à l’autre aura vite fait de tuer toute votre vie sexuelle.

Dénigrez Eduardo ! Il aime Star Wars ? Insultez le de geek boutonneux. Il aime le foot? Traitez le de beauf. Il aime les expos ? Criez au con prétentieux.

A défaut de mycose, refusez toute vie sexuelle. Attention, n’invoquez jamais des motifs religieux, ou moraux, il pourrait comprendre. Non à la place, utilisez un tout simple : “ta bite me dégoute”.

Ou bien, embrigadez Eduardo dans des pratiques sexuelles dont il ne veut pas, le tantrisme sous la pluie, l’amour devant des animaux…

Ne vous voyez jamais en tête à tête. Vous parler, échanger, partager? Pourquoi faire ? Interdit également se partir en week-end, quelle idée, cela pourait vous rapprocher !

Faites-lui lire Fifty Shades of Grey, de force.

Imposez un regime alimentaire farfelu : “ Le lundi, on ne mange que des choses oranges! Le mardi, on mange des trucs verts ! ”

Soyez de mauvaise foi, systématiquement. Répondez-lui toujours “bah tu vois, je te l’avais bien dit”, même si vous n’aviez rien dit.

Critiquez sa mère, même si elle est objectivement folle. Cela risque d’être la partie la plus facile du plan.

Chantez du Christophe Maé toute la journée et vantez ses talents d’artiste-auteur-compositeur

Soyez mesquine, dites lui, très sérieusement, en soupirant, très souvent “Quand on voit ce qui existe et quand on voit ce qu’on se tape !”

Avec ces bons conseils, Eduardo ne devrait pas tarder à retourner à ses vagues. Vous pourrez ainsi brûler tous les “Spécial Couple qui dure” de l’été. Merci qui?

2 Comments »

  1. Meryl 14 décembre 2012 at 17 h 53 min - Reply

    Salut Marion,

    Merci pour ton article drôle et bien écrit !

    Je m’excuse d’avance pour ma maniaquerie mais contrairement au verbe « traiter », après lequel un complément s’impose : « traiter DE quelque chose ». Le verbe insulter se suffit à lui même, et on ne peut pas dire « insulter de »..

    Voilà, je sais ça ne sert à rien, ça ne fait pas vraiment avancer le débat, mais je devais le faire (toc grammatical, ça s’appelle). Parce que là comme ça, ça me pique un peu les yeux.

    Sinon, keep up the good work ! Je suis super fan du webzine !!

  2. jenna 8 janvier 2013 at 21 h 10 min - Reply

    mais dans ce cas, elle devrait dire « insultez-le geek boutonneux » ? ce n’est pas très français non plus. Si c’est bien de cette phrase qu’il est question.
    Et Merci aussi pour ton article, je le lis et relis et il me fait toujours autant rire
    Amicalement

Leave A Response »